Go to the top

Recherche et politique

La souveraineté européenne change d’Époque

Perspectives franco-allemandes

Il était temps de se revoir en personne : lundi 27 juin 2022, l’évènement « Recherche et Politique » de notre Dialogue Franco-Allemand a pu accueillir pour la toute première fois intervenants comme public en format hybride pour la toute première fois. Des invités de marque, politiques et scientifiques de renom, se sont retrouvés pour échanger avec le public sur les perspectives de souveraineté de l’Union Européenne en temps de crise énergétique, de défis sécuritaires, mais aussi de renforcement des liens franco-allemands.

Photos: Thomas Lobenwein

Le premier panel était centré sur les questions d’énergie. Franziska Brantner, Secrétaire d’Etat au Ministère de l’Economie et de la Protection du Climat, a assuré l’introduction du sujet. Suite à cela, Reinhard Houben (Député au Bundestag, porte-parole affaires économiques du groupe FDP), Philippe Martin (Professeur à Sciences Po, Président délégué du Conseil d’analyse économique) et Moritz Schularick (Professeur à l’Université de Bonn) ont discuté et repris les questions du public, avec une animation assurée Cécile Boutelet, correspondante du Monde. L’échange fut vivace, notamment en ce qui concerne l’efficacité de mesures gouvernementales, la faisabilité de certaines propositions, ainsi que les ambitions d’influencer la demande autant que l’offre en matière d’énergie. Les intervenants se sont notamment prononcés en faveur d’un système de partage européen concernant les réserves de gaz au cours de l’hiver à venir pour soutenir les pays en manquant, des protocoles de rationnement transnationaux pour en maximiser les effets, une infrastructure améliorée pour faciliter les échanges d’électricité en cas de manque, ainsi qu’un achat commun d’armements au niveau européen.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube’s privacy policy.
Learn more

Load video

Panel 1: Protéger l’Europe : comment l‘Union Européenne peut-elle mettre en œuvre un embargo sur les hydrocarbures russes tout en empêchant une fracture sociale ?

La deuxième discussion avait pour but de déterminer le rôle de la coopération franco-allemande dans la construction de la souveraineté européenne. Elle a été introduite par la Ministre adjointe chargée des Affaires européennes et du Climat, Anna Lührmann, et animée par la journaliste Hélène Kohl. Le professeur Lequesne (Sciences Po) et le député de l’Assemblée nationale Frédéric Petit ont réaffirmé l’importance et la force du couple franco-allemand avant d’ouvrir vers la région des Balkans et son potentiel pour contribuer au renforcement de l’identité européenne. Présidente de la Hertie School, Cornelia Woll a rappelé la différence de culture politique entre les deux pays et montré que celle-ci se réduit à mesure que le paysage parlementaire français découvre une nécessité de coalition et de compromis. La députée au Bundestag Sandra Weeser a réaffirmé la nécessité de réduire les dépendances énergétiques en Europe. En projets franco-allemands, de nouvelles et meilleures lignes de chemin de fer en Europe, un cloud européen, ainsi que des systèmes d’armes plus uniformes au niveau européen ont été proposés.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube’s privacy policy.
Learn more

Load video

Panel 2: Nouvelles perspectives après les élections : quels projets franco-allemands pour renforcer la souveraineté européenne ?

La politique de défense et de sécurité européennes était au cœur de la troisième discussion, animée par Nicoletta Pirozzi, cheffe du programme Union Européenne de l’Istituto Affari Internazionali, et introduite par Clément Beaune, Ministre délégué aux Affaires européennes. À cette occasion, Marie Mendras (Professeure à Sciences Po) et Wolfgang Ischinger (Senior Professor à la Hertie School, président du conseil de la Fondation de la Conférence de Sécurité de Munich) ont célébré l’unité Européenne face aux menaces de sécurité posées par la guerre en Ukraine. Les échanges se sont ensuite orientés vers les perspectives à long terme de la réponse de l’Union Européenne face à la guerre, et Serap Güler (Députée au Bundestag) a évoqué les enjeux de la « Zeitenwende » allemande. Ce que les intervenants espèrent de la France et de l’Allemagne comprend un dialogue sur les armes nucléaires, plus de leadership politique pour les projets d’armement FCAS et MGCS, ainsi que des discussions englobant les pays voisins de l’Union Européenne quant à une stratégique future, dépassant le concept d’autonomie stratégique.

YouTube

By loading the video, you agree to YouTube’s privacy policy.
Learn more

Load video

Panel 3: Le futur de la sécurité européenne

Nous avons été ravis d’accueillir sur place comme en ligne de nombreux intéressés, et seront bien sûr au rendez-vous pour notre prochain événement en hiver, le Dialogue Pariser Platz.

« Recherche et Politique » est organisé par la Hertie School et Sciences Po et fait partie du Dialogue Franco-Allemand, financé par le Ministère fédéral des Affaires étrangères.

Découvrez la collection complète du Dialogue Franco-Allemand ici.

En coopération avec :